Délégationdes Côtes-d’Armor

Osons Ensemble l’Espérance

Une semaine à la cité Saint-Pierre avec le voyage de l’Espérance

C’est sur le thème « Osons Ensemble l’Espérance » que ce voyage réunit du 20 au 24 avril 2015 cent trente personnes, venues de tout le département des Côtes-d’Armor.

Voyage de l'Espérance

publié en avril 2015

Ces quelques jours à la cité Saint-Pierre, à Lourdes, sont destinés à reprendre souffle, à accueillir la paix, à retrouver l’Espérance. Ils sont destinés aussi à changer d’air, à se ressourcer, à vivre la solidarité, la confiance et la joie au sein d’un groupe. C’est une période de vivre ensemble en fraternité, rassemblant des hommes, des femmes et des enfants d’origine et d’horizons différents venus oser ensemble l’Espérance.

LUNDI 20 AVRIL : « ils s’en vont de par le Monde et derrière eux vagabondent leurs refrains… »

140 personnes, 3 cars, 12 heures de voyage, quelques pauses, le beau temps jusqu’à l’arrivée. De quoi permettre de mieux se connaître, découvrir le programme de la semaine et échanger sur divers sujets.

Et surtout de chanter ! Moustaki aussi bien que Grégoire, Hugues Aufray que Jean-Claude Gianadda. Plus quelques chants de marins pour les vrais bretons, et, dans le car de Lamballe, les chants géorgiens d’Asmati et de sa fille Anna, ou le bel Alleluia rwandais de Gérardine.

Les cars se sont réunis pour le diner et une courte veillée. Le groupe est constitué dans sa diversité et sa richesse, prêt à vivre une semaine de fraternité et « oser ensemble l’espérance » !

MARDI 21 AVRIL  : « Bernadette, prête-moi tes sabots pour les mettre dans mes pas hésitants. »

Ils ont osé ! Le soleil, l’atmosphère de fraternité aidant, le mot d’ordre de la journée a été mis en pratique.

Ateliers du matin, permettant de se découvrir des talents ignorés, pour chanter, apprendre les danses bretonnes, faire de la mosaïque, découvrir la nature à travers la Cité St Pierre, aussi bien que partager la parole de Dieu.

Micheline, animatrice de l’atelier Mosaïque : « J’ai été ravie de montrer ce que je sais faire et de le partager avec un groupe avec un groupe attentif et heureux de découvrir la mosaïque. »

Angélique : « Heureuse de partager mon « retour à Dieu » avec le groupe, en relisant l’évangile de Matthieu. Je suis déjà venue à lourdes, mais c’est mon premier séjour à la Cité St Pierre. Déjà inoubliable ! »

Pendant le déjeuner, Matthieu a joué de l’harmonica pour tous les groupes présents, qui l’ont chaleureusement applaudi.

Matthieu : « à cause de mon handicap, j’ai des étoiles dans la tête. Aujourd’hui, vous êtes mes étoiles et je suis heureux ! »

Parcours l’après-midi, dans la Cité pour les plus montagnards, dans Lourdes pour le plus grand nombre, à la découverte des sanctuaires ou « sur les pas de Bernadette, en visitant les lieux où elle a vécu. Saïda tenait absolument à se baigner dans les piscines du sanctuaire. Accompagnée de Michelle, elle a osé se glisser au milieu d’un groupe de pèlerins et a réussi, à force de patience et de force de conviction !

Pour la soirée, participation à la procession aux flambeaux ou projection du film de Pascal Plisson « Sur le chemin de l’école », qui a ému et fait réfléchir les spectateurs, notamment les enfants. Comment, aux quatre coins du Monde, des enfants bravent la fatigue et affrontent les dangers pour aller à l’école, à pied, à cheval, en camion au milieu des moutons ou en fauteuil roulant !

MERCREDI 22 AVRIL  : « Ensemble pour trouver les routes d’amitié, où l’on peut s’écouter et se confier ».

Trois cars bien remplis pour parcourir les routes de montagne jusqu’au cirque de Gavarnie. Personne ou presque n’est resté à la Cité ! Et personne ne l’a regretté, y compris les plus fatigués. Même les enfants à qui il a fallu faire comprendre que, dans ce cirque, ils ne verraient pas de clowns…

Le village de Gavarnie, dans un site grandiose, son église, étape sur le chemin de Compostelle, la statue de Notre Dame du Port, tenant sa gourde dans une main, et, pour les plus sportifs, la marche le long du torrent vers le fonds du cirque, tout fut occasion de découverte et d’échanges fraternels.

Patricia : « Quel bonheur que ce voyage, pour moi qui ne connaissait pas les Pyrénées, ni la Cité St Pierre, lieu magique. Merci à celles et ceux qui m’ont embarquées dans ce voyage de l’espérance et à celles et ceux qui l’ont organisé. Les activités proposées sont toutes intéressantes, et, surtout, rien n’est imposé ! »

Pascal : « Je suis resté longtemps avec les ânes, et leur gardien m’a même proposé de m’en vendre un ! J’ai pris de belles photos des sommets enneigés et j’aimerais bien qu’elles soient mises sur internet pour que tout le monde en profite. »

Le soir, le mot d’ordre de la journée, « tous ensemble », a pris tout son sens, puisque nous avons retrouvé, pour une grande veillée commune, le groupe de Toulouse-Ariège et celui de la Moselle. 300 personnes au moins, pour chanter et…danser une danse bretonne ! Ensemble pour chanter, nos voix sont accordées Nos cœurs le sont aussi, on est unis.

La fatigue de la journée a été vite oubliée et l’ambiance s’est vite réchauffée.

Sophie-Virginie : « un peu de paracétamol et on ne sent plus les tendinites ! Il s’agit de ne pas rater des moments aussi forts. »

Mickaël et Christophe ont fait un triomphe en faisant reprendre à toute la salle « Evenou Shalom », ce beau chant de paix, de joie et d’amour.

JEUDI 23 AVRIL : « C’est l’espérance folle qui carambole et tombe du temps »

Dernier jour à Lourdes !

Profiter jusqu’à l’épuisement de ces dernières heures pour échanger, redire l’espérance et savourer ce lieu magique qu’est la Cité St Pierre, où chacun se sent désormais comme chez lui, en famille.

Le matin, les ateliers achèvent leurs travaux, chants, danses, fresque, mosaïques, icônes, théâtre, photos etc, pour partager en soirée avec le groupe, au cours de la célébration et de la veillée. Grands moments de fraternité !

Chantal : « Nous ne sommes pas riches d’argent, mais nous avons beaucoup à partager. Nous vivons dans une société de domination. Cela fait du bien de se retrouver ici, où personne n’essaye de dominer les autres. J’ai beaucoup aimé quitter mon quartier quelques jours pour échanger avec d’autres bretons, mais aussi avec des Lorrains de Moselle. Nous sommes à la fois tous différents et tous semblables, avec nos questions face aux difficultés de la vie. »

L’après-midi, pour le plus grand nombre, retour aux sanctuaires, trop rapidement découverts le mardi. Moins de foule, une meilleure organisation, car chacun savait ce qu’il cherchait et car l’entraide a parfaitement fonctionné entre les uns et les autres.

Fabienne : « J’ai pu confier mes enfants, pour aller aux piscines des sanctuaires. Je suis heureuse et en paix avec moi-même. » Restés à la Cité, d’autres ont regardé le film de Jean Delannoy « Bernadette », puis parcouru le « Chemin de la Paix », en évoquant les grandes figures de la fraternité et de la non-violence, comme Martin Luther King ou Gandhi.

Tout le monde s’est ensuite rassemblé pour une belle célébration, autour du Père Eric, aumônier de la Cité : « La première en chemin, Marie tu nous entraînes à risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu… »

Madeleine qui a une longue expérience africaine derrière elle : « La diversité est une richesse à condition de trouver le bon langage commun. Ici, chacun est attentif à l’autre. Ce voyage aura enrichi tout le monde. »

Et pour terminer « en feu d’artifice » une journée bien remplie, une longue veillée où a pu s’exprimer en toute liberté la joie d’avoir parcouru ensemble ce chemin d’espérance et de fraternité. Le plaisir de se retrouver une dernière fois tous réunis faisait oublier la fatigue, pourtant bien présente après trois jours intenses et pleins d’émotion.

Comment prolonger l’espérance partagée au cours de cette semaine ? Comment maintenir les liens tissés à Lourdes ? La question était dans tous les cœurs.

Ginette : « Je suis épuisée, mais, en même temps, je n’ai pas envie de partir. »

Claire, du groupe des scouts : « Nous avons beaucoup appris avec vous. Merci ! »

Agnès nous a donné rendez-vous en juin 2016 : une grande marche pour le 70e anniversaire du Secours Catholique !

Imprimer cette page

Faites un don en ligne